Le brouillard se dissipe (partiellement) La jument et la virgule

Des brèves très vite très brèves

11 octobre 2006

Greenstone, CDS… et le libre.

lave. Benide
Une fois n’est pas coutume, voici trois rapides :

1 - Greenstone, le gentil dinogiciel (toujours costaud et plein de vitalité) de bibliothèques numériques vient d’annoncer sa version 2.71. Cette mouture (feature release) apporte des nouveautés et des améliorations au niveau de l’ergonomie de l’interface d’administration, une plus grande facilité de personnalisation de l’apparence, l’utilisation de XSLT pour transformer les différents formats importés - à travers une conversion préalable en XML. Un enregistrement (records) peut contenir plusieurs documents, et il est possible désormais d’asigner des métadonnées spécifiques à chacun. On peut télécharger des fichiers maintenant à travers les protocoles HTTP, Z3950, FTP, SRW et OAI. Et un grand etc.
Il amène aussi des mises à jours dans des langues telles que l’arabe, l’hébreu et le gaélique. D’autres langues voient le jour dans la maison de la Pierre Verte, dont le marathi, l’ourdu et le slovaque.
Voilà qui donne envie de tester cette nouvelle venue (pas en marathi bien sûr). En attendant la version 3, annoncée depuis longtemps (en version alpha) et qui promet d’être une bombe … à retardement.

2 - Le CERN n’a pas chômé pendant l’été. Ce puissant défi aux bibliothécaires système connu jusqu’à présent sous le nom de CDSware (serveur de preprints électroniques et logiciel de gestion de bibliothèques numériques) devient CDS Invenio. Ainsi la première denomination devient générique pour tous les outils du CERN Document Software consortium. Puis qu’invenio, ou inveniare, veut dire à peu près “trouver” en latin, admirons la trouvaille marketing. Signalons que CDS Invenio est sous licence Gnu GPL, et donc est librement téléchargeable, son code source est ouvert, on peut le modifier (voilà de quoi s’amuser le week-end), etc.

3 - Vu le succès de la formation continue “Logiciels libres en bibliothèques et centres de documentation”, la Haute école de gestion de Genève la refait du 6 au 7 novembre, à Battelle. Il sera question entre autres de ce qui est écrit ci-dessus, mais aussi d’autres outils, de Linux & co., des aspects juridiques, techniques, sociologiques… et professionnels (Infodoc) de l’open source… rien que ça! Un serviteur sera de la partie, côté “dispensateurs de sagesse”. Pour ceux / celles à qui cela intéresserait, il reste encore quelques places… La page de la formation ici

Bonne soirée.

Articles : Bibliothéconomie, Normes, Standards, TIC

Laissez un commentaire

Vous devez vous connecter ici pour ajouter un commentaire.

Rétrolien  |  Subscrivez aux commentaires via le fil RSS


Ce blog

Réflexion et opinion libre autour du monde de l'information documentaire...et la société

Recherche

Billets par jour

décembre 2018
L Ma Me J V S D
« nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Descripteurs

Syndiquer

Gestion: