Fribourg sous le brouillard Des brèves très vite très brèves

Le brouillard se dissipe (partiellement)

7 octobre 2006

Semaine du document numérique 06 (2)

Catédrale de FribourgVoici, avec un confortable retard et après que tous l’ont oubliée, un bref et tendencieux résumé de la semaine.

Pour rappel notre fil était : les manifestations

a) sans les professionels ID
b) avec les prof. ID
c) par les prof. iD.

a) (il y a des jours) SANS :
exemple, le CIFED : conférences d’un niveau scientifique solide et inévitablement complexe pour les simples mortels. Il y a eu des interventions sur “l’extraction de la structure des documets manuscrits complexes à l’aide de champs markoviens”, “l’indexation de documets manuscrits” (plus accessible). P. Gallinari et S. Bengio ont présenté une dense et passionante étude sur la Recherche et identification automatique d’information dans les documents numériques (textes, images, multimédia). Pour l’instant le pourcentage d’efficacité est de l’ordre du 25%. Les recherchistes et autres documentalistes ont encore des beaux jours devant eux!

b) (et des jours) AVEC :
exemple, la conception du logiciel CASTORE : les documentalistes étaient au centre du projet, consulté -e-s au sujet de la structure, du système de classification des documents proposé, de “l’utilisabilité”, etc. CASTORE, pour ceux qui ne le connaissent pas, est un outil qui permet de créer et gérer des réservoirs de littérature grise. Ou des bibliothèques numériques scientifiques. Ila été conçu à l’Ecole des Mines de Nantes. Par rapport à d’autres logiciels à vocation semblable ou proche, dont la forteresse inexpugnable CDSware, CASTORE est assez convivial et -presque -”clé en main”. Il est en plus multiplateforme, c’est-à-dire qu’il fonctionne aussi bien sous GNU/Linux que sous Windows. Il répond aux besoins de petites et moyennes institutions : une université, un centre de recherches. Dévéloppé en Java et Xml, il permet dans sa dernière version le dépôt OAI, la gestion des documents multimédia, possède un nouvel outil de workflow… Des feuilles de style permettent d’homogéneiser la présentation des contenus, de les différencier ; un double processus d’indexation: ‘naturelle’ par le créateur, contrôlée par le documentaliste, facilite et clarifie l’accès aux informations. Une fois la recherche avancée améliorée (nous avons fait une demande en ce sens, espérons qu’elle aura une suite), CASTORE deviendra un incontournable dans sa catégorie.

Côté SDN, nous avons assisté à une présentation et un atelier des travaux pratiques (formation) avec M. C. Dumas, l’un des directeurs du projet. Choix courageux, il s’est basé sur la dernière version 1.2, encore en phase bêta au moment des faits.

c) (et même des jours) PAR les profesionnels ID : Une présentation de P. Iriarte sur implémentation des fils RSS au Centre de documentation en santé publique de Lausanne. Vraisemblablement construit sur le CMS Drupal, le site du Centre permet de s’abonner soit à un fil général, soit au choix par sujets. Ils permettent de se tenir au courant de nouveautés bibliographiques et en ligne. L’envoi de flux par e-mail est prévu.

…et tant et tant de choses… et à la fin on ressent un plaisir enfantin à toucher du vrai papier, un vieux livre trouvé dans un parc (le bookcrossing faisait aussi l’objet d’une présentation à la SDN), un vieux livre banal et unique, qui ne sera jamais numérisé, dont on oubliera l’auteur - c’est peut-être le dernier exemplaire, un vieux livre fragile qui vivra à jamais dans le limbe des disparus, là où la connaissance devient fantasme, fantasme enrichissant, dans la bonne compagnie de tous les manuscrits brûlés à jamais à la bibliothèque d’Alexandrie.

Articles : Documentation, Normes, Standards, TIC

3 Commentaires Votre commentaire

  • 1. pablog  |  9 octobre 2006 heure 17:35

    Salut Benigno,

    Merci pour ton blog, je l’avais découvert par hassard grace au biblioteckel, mais je ne savais pas qui étati derrier… sinon je t’aurais harcelé à Fribourg! raté, alors maintenant je me contente des commentaires pour communiquer avec toi depuis ma tour d’hôpital.

    Concernant la mention que tu as fait sur ma présentation (je n’ai pas pu déceler ton opinion derrier tes mots), je me permets une petite correction, en fait, malgré une feuille de style que j’ai emprunté à Drupal, ce n’est pas ce CMS qui fait tourner les flux RSS proposés sur le site web (actualités et nouvelles acquisitions du centre de doc) ni sur l’OPAC (flux contextuels selon les critères de recherche), c’est un développement maison basé sur le SIGB que nous avons (Alexandrie) mais qui serait applicable sur n’importe quel SIGB un peu “ouvert”. J’aimerais bien l’appliquer sur PMB (grace à votre cours j’ai appris beaucoup sur ce logiciel) si seulement j’avais plus de temps!!!

    Cordialement
    Pablo

  • 2. benide  |  10 octobre 2006 heure 23:16

    Bonsoir Pablo,
    et merci de ton commentaire et de la précision sur l’outil (c’est corrigé - barré. Nul ne peut mieux parler de l’oeuvre que son créateur -). Etant un peu drupalien moi-même, j’en vois partout dès qu’un style me rappelle ce formidable CMS. Quant au travail fait à Lausanne, c’est vraiment intéressant, il va falloir que je trouve du temps pour aller voir un peu chez vous. On pourrait même envisager de ‘monter’ une formation sur les outils de gestion de contenu au sens large, appliqués au métier, y compris les fils RSS. Il y en qui y pensent déjà.
    Bonne continuation,
    B.

  • 3. pablog  |  12 octobre 2006 heure 14:51

    Salut Benigno,

    Merci pour la correction, mais t’as un bon oeil drupalien car moi aussi j’ai bien aimé Drupal, que j’ai testé et voulu l’utiliser pour gerer le site du centre de doc mais les instances de décision n’étaient pas encore prêtes à se lancer dans un projet open 100% source… dommage car quelques mois après l’Etat de Vaud décidait d’utiliser Typo3 (http://typo3.org) pour tous les sites de l’administration… sauf l’Unil qui est sur Jahia (http://www.jahia.org) et le CHUV sur Obtree (http://www.obtree.com). Alors j’ai utilisé notre logiciel comme back-end et programmé un site d’architecture très proche des CMS qui pilotent les blogs (avec interface WYSIWYG, permaliens, RSS, tags et facettes, mais sans possibilité de laisser des commentaires). pour l’OPAC ce fut une autre histoire, mais elle est plus détaillée sur le travail que j’ai presenté qui est aussi consultable dans toutes ses versions (même le ppt) sur l’archive ouverte @rchiveSIC : http://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_00079211

    Concernant une formation sur les CMS, c’est une très bonne idée (la plupart des gens ignorent l’architecture qui les fait tourner) et après l’expérience très positive de votre formation sur le libre, je ne peux être que partant pour collaborer dans un projet de ce genre. Tu peux me contacter par e-mail et l’on fixe une rencontre au CHUV pour te montrer aussi ma “cuisine”.

    Cordialement
    Pablo

Laissez un commentaire

Vous devez vous connecter ici pour ajouter un commentaire.

Rétrolien  |  Subscrivez aux commentaires via le fil RSS


Ce blog

Réflexion et opinion libre autour du monde de l'information documentaire...et la société

Recherche

Billets par jour

décembre 2018
L Ma Me J V S D
« nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Descripteurs

Syndiquer

Gestion: