trAnsPARENCES Oublis et dépendences

Su(rv)ivre

13 août 2011

E-meutes, Réseaux asociaux, Cultuer

« -Ouvaton, chef ?
-A Niou London
 »
(salutation rituelle). Will Self, Le livre de Dave

pixel ardentIl semblerait que l’internet haut débit ait dépassé -et de loin – la vitesse de la pensée. Chemins virtuels ouverts à la juste colère – ou à la colère tout juste – doigts qui tapotent : aussi rapides que l’éclair, aussi brillants qu’une allumette. Prophètes d’une terre promise au pillage « venez et achetez sans argent » (Isaïe 55.1), car tout cela vous a été interdit, ergo donné .

Voici que les dépôts des lieux communs ouvrent les vannes : feu aux poudres, malaise (et fracture) sociale, échec (et mat) de l’intégration. Du dégoût à la pseudo compréhension, de la compassion à la rage, les opinions fusent comme des feux d’artifice en sucre glace dévorés – et recrachés aussitôt - par la presse.

Pendant ce temps, le gentil vaisseau extraterrestre qui allait se poser sur Wimbledon rebrousse chemin. Il a du mal à interpréter de là-haut ces langues de feu, ces immeubles qui brûlent : ne sait pas si le prendre comme une marque de rejet ou comme un signal de détresse.

« La meute est une entité par l’action », disait Elias Canetti (Masse et Puissance). Constellation changeante e instable, dynamique dans la destruction. Mais pas désorganisée pour autant. Et avec des armes jamais employées auparavant, des réseaux qui socialisent pour mieux « désocialiser », pour transformer une boule de neige en boule de feu, pour enrichir la meute en e-meute. Car, dans cette configuration-là, il faut suivre pour survivre ; le rendez-vous devient ensuite incantation, possession, transe libératoire et meurtrière. N’est-ce pas que le meilleur propulseur du progrès social est l’accès pour tous aux nouvelles technologies?

Et alors on trouve comme par magie la réponse « juste », la réponse ferme  : celle du fermier face aux loups, celle de la loi du Talion. « Dent pour dent », disent-ils, sans se souvenir (ou peut-être parce que leurs connaissances mythologiques sont aussi faméliques que celles de leurs « adversaires ») que des dents du dragon tombées par terre, naissent toujours des guerriers.

Articles : Société, culture,

Laissez un commentaire

Vous devez vous connecter ici pour ajouter un commentaire.

Rétrolien  |  Subscrivez aux commentaires via le fil RSS


Ce blog

Réflexion et opinion libre autour du monde de l'information documentaire...et la société

Recherche

Billets par jour

septembre 2014
L Ma Me J V S D
« août    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Descripteurs

Syndiquer

Gestion: