Séminaire à Séville (1). La ville Les messagers et le message

Séminaire à Séville (2). Survol

8 mai 2006

Séminaire international “La société de l’information dans la coopération au développement : un nouveau défi pour les bibliothèques et leurs professionnels”. Séville, 4 et 5 mai 2006.

 Lieu du séminaire. M. Peter. J. Lor, IFLA. Par Benide

Difficile de résumer un événement aussi riche. Nous ferons donc un survol de ces deux jours, en nous arrêtant sur certains des discours et concepts qui nous ont le plus interpellés.

D’abord les participants : outre des personnalités de la culture et l’aide au développement d’Espagne et Andalousie, voici certains des invité(e)s au Séminaire : Peter Johan Lor, Sécrétaire Général de l’IFLA, Sohair Wastawy, directrice de la bibliothèque d’Alexandrie, Luis Rodriguez Moreno, directeur général de la Fondation “Biblioteca Virtual Miguel de Cervantes”, Olivier Chourrot, de la BPI de France, Gloria Bonder, directrice de la section “Genre, Société et Politiques” à la Faculté Latinoamericaine des Sciences Sociales, Axel Plathe, programmeur senior, division “Société de l’information” à l’UNESCO et ex-coordinateur du programme de restauration de la bibliothèque de Sarajevo, Meriem Merzouki, chercheuse au CNRS et co-responsable du Comité des droits de l’homme au “Sommet Mondial de la Société de l’information” ainsi que Daniel Pimienta, ancien d’IBM et président de FUNREDES (Fondation Réseaux et Développement).

Maintenant le contenu des discours.

  1. Des beaux propos consensuels : les TIC, facteur de développement, leur maîtrise, condition pour échapper à la malédiction de la pauvreté … ainsi que notre cher concept de “fracture numérique”.
  2. Des propos non moins consensuels mais plus riches : les bibliothèques doivent jouer un rôle essentiel dans l’établissement de réseaux, faciliter l’accès à la culture à des populations vulnérables. Elles sont souvent le seul endroit où des nombreuses personnes peuvent accéder à l’information,y compris à Internet. Les bibliothèques doivent se transformer (ici cliché) “d’entrêpots passifs de connaissances” en “Centres dynamiques de projection / émission culturelle” et jouer un rôle d’Infomédiation.
  3. Suite du précédent : Bibliothèques doivent devenir “Centres multifonctionnels d’apprentissage permanent”, dans les processus d’apprentissage aussi bien formel qu’informel.
  4. Des questions / réflexions aguisées et pertinentes : Nos définitions / concepts actuels de “bibliothèque”, de ce qu’une bibliothèque est, sont-ils pertinents pour l’avenir? Ne brident-ils pas notre imagination créative? Quel est le vrai rôle médiateur du bibliothécaire? (Enseignant, assistant social, où sont les limites?). Quel modèle de bibliothèque veulent les professionnels ID, lequel veulent les politiques?
  5. Des propos riches et moins consensuels : a)Contestation du mythe des TIC miraculeuses en soi ; elles peuvent aussi devenir facteur d’exclusion (critique des postures technocratiques). b)L’importance de la terminologie dans notre vision de la réalité et le conditionnement de notre action. Au lieu de “Société de l’information” ou “Société de la connaisance” (termes creux en soi), “Société des savoirs partagés”. Et critique de la notion de connaissance en soi comme source automatique de richesses.
  6. Suite du précédent : c) On devrait parler de “fractures numériques” au pluriel, car ils en existe plusieurs et dues à des facteurs divers. d) La “neutralité technologique” n’existe pas. e) Scoop : la présence del ‘anglais sur le net diminue, arrive à saturation, les chiffres lui donnant 80% de présence sont tendencieuses. (l’ONG FUNREDES a développé une méthodologie et un outil d’analyse de la présence linguistique sur la toile).

De multiples expériences et lieux furent racontées dont :

  1. la Bibliothèque Virtuelle Cervantes, page web littéraire la plus visitée en Espagnol et respectueuse absolue des standards du W3C, y compris pour ce qui touche à l’accessibilité, (ils vont jusqu’à l’extrême des proposer des vidéos de poèmes classiques en langage de signes).
  2. Des bibliothèques multiculturelles en Andalousie où, avant d’établir la politique de collection et les achats, on fait des études démographiques et statistiques en tenant compte de : origine, âge et sexe entre autres des habitants des communes où se trouvent les différentes bibliothèques afin d’adapter le mieux possible l’offre aux besoins.
  3. Réseau des bibliothèques des femmes de l’état espagnol
  4. Projets pour permettre aux Marocains la publication des contenus locaux sur le web en s’appuyant sur des logiciels libres, tels que SPIP (ONG Tanmia, entre autres).
  5. Le nouveau projet de numérisation de la bibliothèque nationale de France.
  6. La bibliothèque de Tombouctou et le fonds Kati (mais à celle-ci nous lui consacrerons un petit article à part)
  7. Etc…dont un témoignage avec preuve visuelle (film) de la censure appliquée sur Internet à Tunis pendant le Sommet Mondial de l’information

Ceci est juste un aperçu, un bric-à-brac à chaud d’une rencontre aussi riche que bien organisée. Un compte rendu détaillé et mieux structuré apparaîtra probablement dans la Revue électronique suisse en sciences de l’info. Ou bien ici. Maintenant il faut digérer la masse d’information, réfléchir et …essayer d’agir.

Articles : Bibliothéconomie, Société, culture,

2 Commentaires Votre commentaire

  • 1. Rosemarie Fournier  |  9 mai 2006 heure 22:08

    Et où étaient les gens du Sud? Les latinos, les africains, les asiatiques? Ni à la tribune, ni dans le public, j’imagine?
    Mais peut-être est-ce pure calomnie de ma part? Peut-être leur a-t-on laissé un strapontin?
    Rosemarie

  • 2. benide  |  10 mai 2006 heure 8:29

    Bonjour Rosemarie. Dans la tribune il y avait une Argentine et quelques (Nord) Africains et autres personnes du monde arabe : des Marocains, une Palestinienne, une Egyptienne. Malheureusement il y n’a avait pas grand monde de ces régions dans le public, car si bien le séminaire était gratuit, je pense que les coûts de déplacement, etc. étaient trop élevés pour le tiers monde. Comme quoi la “fracture” n’est pas seulement numérique. On essaiera de diffuser le plus possible les sujets traités.
    Benide

Laissez un commentaire

Vous devez vous connecter ici pour ajouter un commentaire.

Rétrolien  |  Subscrivez aux commentaires via le fil RSS


Ce blog

Réflexion et opinion libre autour du monde de l'information documentaire...et la société

Recherche

Billets par jour

septembre 2018
L Ma Me J V S D
« nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Descripteurs

Syndiquer

Gestion: