Le 2 qui cache le 0 Horrible polysémie

Le 2 qui cache le 0. Suite

30 juin 2007

Interpassivité et construction des savoirs

ballon 2.0“De nos jours, la civilisation fait décroitre le ressort qui possède chaque corps, en proposant un mode de vie artificiel[…]et même des moyens de déplacement qui ne demandent plus aucun effort. Il y a là un très grand danger, car tous ces artifices entravent l’évolution de l’homme et le font régresser de l’activité à la passivité.
La véritable aide spirituelle signifie donner le ressort aux êtres”
T. Deshimaru, Maître Zen

Dans un blog francophone, il était de question de lecture papier “passive” , en opposition avec la lecture hypertextuelle à l’écran, dite “active”. Une telle affirmation, dont la légèreté conceptuelle est évidente, laisse transparaître une vision du monde et, à travers ses trous, passer ‘l’air du temps’.

Arrêtons nous à la lecture “passive et “active”. Mais juste pour signaler qu’il ne faut pas confondre acte et médium, en d’autres termes, qu’il serait trop léger de confondre passivité du support et passivité du cerveau. Le lecteur que l’écrivain Julio Cortázar a défini - d’une manière trop machiste à mon goût - comme “lecteur femelle” entrerait en effet dans la catégorie du paresseux du papier, qui suit le rythme imposé par les pages avec nonchalance. L’autre, le lecteur dit “mâle” - idem pour le machsime porteño - serait, lui, maître du parcours de lecture, prêt au jeu des relations et de la multiplicité des sens. Ce qui est évident (un lieu presque commun en somme) c’est que ce comportement, car c’est de comportement qu’on parle, se répercute dans la manière d’approcher le Web. Ce n’est pas parce que l’interactivé des liens et des échanges s’offre à nous que nous sommes davantage maîtres des parcours de lecture et possédons davantage de sens critique. Au contraire, l’illusion de la diversité et de “je clique dont je suis” risque de ramollir l’investissement personnel conscient, laissant se diluer le raisonement et la distance critique dans le feu d’artifice de l’outil et des possibilités.

Ce qui est bien pire, pourtant, c’est la connotation péjorative du mot et du concept de “passivité”, en tant qu’espace propre à l’épanouissement de la réflexion et de la subjectivité.

Slavo Zizek, philosophe slovène, a élaboré le concept d’interpassivité,dont je transposerai ensuite partiellement le sens. Il dit “[…]les machines digitales nous privent de la dimension passive de notre vécu : elles sont passives pour nous’”. Et encore “la matrice fondamentale de l’interpassivité découle du concept même de sujet envisagé comme pure activité de (se) poser (soi-même), comme fluidité du pur devenir, vidé de toute positivité ontologique stable” « Le sujet interpassif », in : La subjectivité à venir. Essais critiques sur la voix obscène, trad. François Théron, Castelnau-le-Lez, Editions Climats, 2004. Ainsi les “web2seurs”, dans leur activité irréfrenable de participation, intéraction, échange et citation mutuelle, récréent une activité de surface qui peut annuler la distance statique nécessaire. L’activité et la visibilité deviennent synonyme d’action ( et interpassivité d’interactivité) : la bibliothèque peut, dans ce tourbillon, devenir gadget - et le bibliothécaire avec. Ce n’est pas mauvais en soi, si ça diminue le temps d’accès aux savoirs et augmente la fréquentation, soit-elle virtuelle, et de ce fait ‘l’attention’ budgétaire. Mais il faut garder la distance critique, ne pas se laisser aller à l’hystérie technologique et avoir bien différenciés dans la tête les fins et les moyens, ces derniers étant secondaires par rapport aux premières. Et accrocher, dans un coin de sa chambre ou de son cerveau, une reproduction du “Informed man” de J. Nechvatal, où l’humanité de l’être se dissout sous le flux informatif mais aussi, laissons nous aller à l’interprétation, sous l’avalanche joyeuse (et marécageuse) du Web dit social.

Articles : Société, culture,, Normes, Standards, TIC

Laissez un commentaire

Vous devez vous connecter ici pour ajouter un commentaire.

Rétrolien  |  Subscrivez aux commentaires via le fil RSS


Ce blog

Réflexion et opinion libre autour du monde de l'information documentaire...et la société

Recherche

Billets par jour

décembre 2018
L Ma Me J V S D
« nov    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Descripteurs

Syndiquer

Gestion: